Howdy, Stranger!

It looks like you're new here. If you want to get involved, click one of these buttons!

Welcome to the CollectiveAccess support forum! Here the developers and community answer questions related to use of the software. Please include the following information in every new issue posted here:

  1. Version of the software that is used, along with browser and version

  2. If the issue pertains to Providence, Pawtucket or both

  3. What steps you’ve taken to try to resolve the issue

  4. Screenshots demonstrating the issue

  5. The relevant sections of your installation profile or configuration including the codes and settings defined for your local elements.


If your question pertains to data import or export, please also include:

  1. Data sample

  2. Your mapping


Answers may be delayed for posts that do not include sufficient information.

Collective Access vs Omeka

Bonjour, 

Etudiant à la haute de gestion de Genève, je dois rédiger un cahier des charges fictif pour le compte d'un musée qui souhaiterait mettre en ligne son catalogue d'antiquités, avec une photographie pour chaque item (9'000 en tout). J'ai sélectionné deux logiciels qui me semble pertinents, à savoir Omeka et Collective Access. Au travers de plusieurs discussions et articles en ligne, j'ai relevé plusieurs points de comparaison entre les deux plateformes. Pourriez-vous confirmer ou infirmer ces différences ? 

Omeka :

design simple et épuré
peu cher à l'entretien
destiné à des collections "académiques"
pas de relations entre les objets 

Collective Access : 

plus complexe que Omeka
gestion du prêt et suivi
destiné aux musées
relations entre les objets
géolocalisation
multilingue

Merci d'avance !


Comments

  • Je dirais que Collective Access est concu pour les objets tandis que Omeka  est concu pour les expositions.
    Quel est l'objectif?
    Omeka a des geolocalisation capacités.
  • edited January 2015

    Effectivement, il faudrait un peu plus d'infos.

    Etes vous un élève de Laure Mellifluo ou d'Igor Milhit ?

    Pour CollectiveAccess (et surtout pour Pawtucket 2), le design simple et épuré peut s'appliquer aussi => voir http://digitalarchives.library.newschool.edu
    Je connais beaucoup moins Omeka, mais on peut aussi y gérer du multilinguisme, au moins dans l'interface.

    Enfin, dans les utilisateurs de CollectiveAccess, on peut citer des musées, des archives privées ou publiques, des collections universitaires, voir un office de tourisme. Jetez un oeil sur http://www.collectiveaccess.org/projects ; http://www.collectiveaccess.org/clients et http://docs.collectiveaccess.org/wiki/Public_sites_using_CollectiveAccess

  • Bonjour, 

    Je n'ai hélas pas beaucoup plus de précisions. L'objectif est la mise en ligne via l'un de ces deux logiciels du catalogue de la Fondation Baur. La Fondation souhaite qu'une photographie accompagne chaque item, et qu'une gestion de prêt soit possible (seulement inter-musées). L'interface doit permettre une "discrimination entre les données publiques (description de l'objet) et les données privées (mode d'acquisition, prix...)". Après l'installation et la mise en place du système, elle souhaite qu'un collaborateur interne puisse gérer le tout. Voilà !

    Et oui, je suis le padawan d'Alexandre Boder et Igor Milhit :D

    Merci d'avance !
  • Pour ce que vous decrivez, je dirais CollectiveAccess vous donnera le plus de contrôle sur quels données sont publiques ou privées.
  • Un complément un peu tardif mais intéressant : http://omeka.org/forums/topic/spectrum-compliance

    Omeka vise avant tout à publier des collections "Omeka is much more about publishing than collections management", en gros donc saisie dans un outil (qu'utilise la fondation à l'heure actuelle ?) et publication vers Omeka. Si c'est un outil de gestion des collections et de publication, donc plutôt CollectiveAccess.
Sign In or Register to comment.